Une approche globale pour venir à bout des douleurs articulaires

Les douleurs et raideurs articulaires sont parfois dues à de l’arthrose, une maladie qui provoque l’usure du cartilage des articulations. Des analgésiques permettent de les soulager, mais ne soignent pas l’origine du problème et engendrent parfois des effets secondaires.

Freiner l’inflammation et nourrir le cartilage

 

Deux approches naturelles peuvent être combinées pour soulager les douleurs : d’une part, on diminue l’inflammation de manière sûre et, d’autre part, on nourrit le cartilage de manière optimale. Il n’est pas toujours nécessaire de recourir à des produits chimiques. Des ingrédients comme le curcuma et le boswellia, associés par exemple à la membrane de coquille d’œuf et au collagène natif, peuvent être d’une grande aide.

 

 

Réduire l’inflammation

 

Certaines plantes ont des propriétés anti-inflammatoires, et donc analgésiques, sans effets secondaires sur les articulations. Il ressort de recherches scientifiques que des extraits de Curcuma longa (curcuma) et de Boswellia serrata (résine de l’arbre à encens) contribuent à réduire les douleurs, les gonflements et les raideurs.

   

70 % de curcuma, 30 % de boswellia

 

En outre, des scientifiques ont montré que l’action du curcuma et du boswellia est optimale dans un rapport 70/30. Lors d’une étude, la moitié des patients souffrant d’arthrose aux genoux ont pris quotidiennement 700 mg d’extrait de curcuma et 300 mg d’extrait de boswellia, facilement absorbables. L’autre moitié des sujets a pris 200 mg de celecoxib, un anti-inflammatoire classique. Après 12 semaines, 93 % des patients du premier groupe (curcuma + boswellia) pouvaient marcher plus d’un kilomètre contre 86 % des patients du second groupe. De plus, 93 % des sujets du premier groupe affirmaient également avoir moins mal contre 79 % des patients du second groupe, et ce, sans effets secondaires.

  

La membrane de coquille d’œuf

 

Sur le long terme, certaines substances peuvent aussi nourrir le cartilage et soulager les douleurs articulaires. C’est le cas de la membrane de la coquille d’oeuf qui contient de la glucosamine, de la chondroïtine, de l’élastine, du collagène et de l’acide hyaluronique. Cette synergie naturelle de composants nourrit le cartilage et apaise considérablement les douleurs articulaires en quelques semaines, voire en un mois.

 

Collagène natif de type 2

 

Le collagène natif ou non dénaturé de type 2 protège lui aussi le cartilage d’une manière particulière : il influence le système immunitaire de sorte que son attaque du collagène du cartilage est moins forte. Cela permet une diminution sensible de la douleur et une amélioration notable de la mobilité et de la qualité de vie après quelques semaines.

 

 

Synergie parfaite

 

L’administration prolongée d’extraits de curcuma et de boswellia, aux vertus anti-inflammatoires, associés à la membrane de coquille d’œuf et au collagène natif de type 2, qui protègent le cartilage, permet de soulager les douleurs articulaires de façon naturelle et d’améliorer la qualité de vie de nombreux sujets souffrant d’arthrose. Ces effets peuvent encore être renforcés grâce à certaines substances, comme la vitamine C, le MSM (méthyl-sulfonyl-méthane) et le silicium (acide salicylique), dont les bienfaits pour les tissus conjonctifs sont avérés.

 

Découvrez Mannavital Cartilaton sur farmaline.be