Quels sont les bienfaits pour la santé d’un espace de vie bien tenu ?

Saviez-vous que l’on passe en moyenne 80 à 90 % de son temps à l’intérieur, que ce soit chez soi, au travail, à l’école… ? Les infections telles que les rhumes peuvent également s’attraper à l’intérieur, pas besoin pour cela de sortir sans son écharpe. Nous vous expliquons tout.

Pourquoi est-il important de nettoyer son intérieur ?

 

La pollution atmosphérique, causée par les gaz d’échappement et les émissions industrielles, a tendance à nous préoccuper davantage, mais les sources de pollution peuvent aussi s’accumuler à l’intérieur et détériorer la qualité de l’air ambiant. En outre, plus la qualité de l’air extérieur est mauvaise, plus cela peut affecter l’air de votre intérieur.

 

 

Assainir et purifier l’intérieur

 

Si l’air pollué peut s’introduire à l’intérieur, notre environnement domestique est déjà peuplé de micro-organismes indésirables, tels que les moisissures, bactéries, acariens, pollens et allergènes en tout genre, qui altèrent la qualité de l’air et peuvent avoir des effets néfastes sur la santé. Étant donné qu’un grand nombre de personnes passent le plus clair de leur temps à l’intérieur de nos jours, cela peut avoir des répercussions négatives à long terme.

 

Le problème s’accentue encore pendant les mois d’hiver, avec la vie en espace clos, à quoi s’ajoute la chaleur générée par la cuisine et le chauffage. Tout ceci augmente le risque de troubles respiratoires chez les personnes allergiques, mais pas que.

 

 

Comment s’y prendre ?

 

Tout d’abord, il est primordial d’aérer suffisamment. Le fait d’ouvrir la fenêtre une dizaine de minutes pour renouveler l’air permet déjà d’améliorer sensiblement la qualité de l’air ambiant.

 

Les huiles essentielles peuvent également s’avérer utiles par leur action particulière qui contribue à lutter contre les moisissures, les bactéries, etc. Grâce à leur composition chimique, elles dégagent non seulement un parfum agréable, mais peuvent aussi aider à améliorer la qualité de l’air de votre intérieur.

 

 

Les avantages des huiles essentielles

 

Chaque huile essentielle possède des vertus bien à elle, mais laquelle utiliser et quand ?

 

Le Ravintsara est connu pour ses propriétés antibactériennes et est donc parfaitement indiqué pendant les mois d’hiver. D’autres huiles essentielles contenant des oxydes ont un effet similaire mais un peu moins puissant. On peut citer l’eucalyptus radiata, le mandravasarotra, le myrte, le romarin à cinéole, le laurier noble…

 

Les huiles essentielles suivantes ont une action revigorante : pin maritime, eucalyptus globuleux, eucalyptus mentholé, menthe verte, orange douce et mandravasarotra.

 

Pour les tout-petits la diffusion d’huiles essentielles est aussi une bonne manière de renforcer l’immunité. C’est pourquoi Pranarôm a mis au point des synergies adaptées, telles que le mélange pour diffuseur PranaBB « Assainissant » à base d’huiles essentielles de ravintsara, bois de rose et niaouli. Dès 3 mois, 3 gouttes dans le diffuseur pendant 1 heure en mode alterné suffisent. Veillez cependant à ne pas diffuser pendant le sommeil.

 

Découvrez toute la gamme sur farmaline.be