L’importance d’une barrière cutanée forte

La peau se compose de 3 couches principales : l’épiderme, le derme et l’hypoderme. L’épiderme est la couche que nous pouvons voir et toucher. Il est constitué de 5 couches de kératinocytes, des cellules produites dans la couche basale, la plus profonde, et qui migrent vers la surface.   La couche supérieure de l’épiderme, la […]

La peau se compose de 3 couches principales : l’épiderme, le derme et l’hypoderme. L’épiderme est la couche que nous pouvons voir et toucher. Il est constitué de 5 couches de kératinocytes, des cellules produites dans la couche basale, la plus profonde, et qui migrent vers la surface.

 

La couche supérieure de l’épiderme, la couche cornée, est responsable de la fonction de barrière de la peau. Elle doit protéger la peau contre les toxines, les bactéries et l’évaporation de l’humidité. Cette couche a 2 fonctions essentielles : stopper les agressions extérieures et retenir l’humidité dans la peau. On peut la comparer à un mur dont les cellules mortes sont les « briques » et les céramides le « ciment » qui maintient l’ensemble et assure sa solidité. Une pénurie de céramides crée des lacunes dans la structure et compromet la barrière cutanée, permettant à l’humidité de s’échapper plus rapidement et aux substances nocives de pénétrer plus facilement. Cela entraîne à son tour une déshydratation de la peau et une sensation de tiraillement. Une barrière cutanée solide est donc essentielle pour une peau saine. Elle protège contre les maladies en bloquant les agressions extérieures telles que les UV et les allergènes, et en retenant l’humidité dans la peau.

 

Si la barrière cutanée est compromise, elle doit être réparée rapidement pour rétablir l’hydratation, améliorer le confort de la peau et contrer les symptômes de la maladie. C’est pourquoi il est essentiel de protéger continuellement la peau pour éviter des symptômes tels que la peau sèche, la xérose ou l’acné.

 

Pour que la barrière cutanée reste forte, il est important de maintenir une concentration optimale de céramides dans la peau en les renforçant et en les protégeant. C’est pourquoi tous les produits CeraVe sont formulés avec 3 céramides essentiels déjà présents naturellement dans la peau. Ces céramides restaurent la barrière cutanée et assurent une peau saine, capable de se protéger des agressions quotidiennes.

 

 

L’importance des céramides pour notre barrière cutanée

 

Une barrière cutanée forte est essentielle pour une peau saine. La science a montré que presque toutes les affections cutanées telles que l’acné et l’eczéma sont dues à un manque de céramides, qui constituent une barrière cutanée forte. Fort de ces connaissances, un groupe de dermatologues a développé CeraVe en 2005.

 

Pour maintenir le niveau de céramides dans la couche cutanée, tous les produits CeraVe sont formulés avec 3 céramides essentiels. Les céramides sélectionnés sont déjà naturellement présents dans la peau et contribuent à sa réparation. Cela renforce la barrière cutanée et lui permet de se protéger contre toutes les agressions quotidiennes.

 

Les céramides de la plus haute qualité sont obtenus à partir de plantes. Ils sont soigneusement sélectionnés et incorporés dans les produits CeraVe en raison de leurs longues chaînes moléculaires qui sont capables de retenir l’humidité dans les tissus. Ces « phytocéramides » naturels ont une structure chimique très similaire à celle des céramides de la peau et sont parfaitement absorbés par celle-ci. Les 3 céramides essentiels des produits CeraVe sont libérés dans les mêmes doses que celles naturellement présentes dans la peau, pour une absorption optimale par la peau.

 

 

Qu’est-ce que MVE-technologie ?

 

Les scientifiques qui étudient les peaux atopiques, sèches et fragiles sont unanimes : la fonction de barrière de la peau est au cœur des pathologies cutanées. Si la barrière cutanée est affaiblie, cela peut entraîner diverses affections cutanées telles que l’acné et l’eczéma. Par conséquent, le film hydrolipidique, qui protège l’épiderme des agressions extérieures, doit être protégé en permanence afin d’éviter que des affections n’apparaissent et ne deviennent chroniques. Toutefois, dans la pratique, de nombreux consommateurs et patients se montrent plutôt laxistes en matière de soins de la peau et ne les appliquent souvent qu’une fois par jour. Cependant, même les ingrédients les plus innovants en grande quantité ont peu d’effet si l’on ne peut pas contrôler leur dosage.

 

Pour surmonter ce problème, un groupe de dermatologues a mis au point CeraVe en 2005. Ils étaient convaincus que la prochaine révolution dermocosmétique ne résidait pas dans la découverte de nouveaux ingrédients actifs, mais dans la manière dont ceux-ci sont délivrés à la peau. Dans leur recherche pour trouver un moyen de transporter des ingrédients actifs pendant des heures et de les délivrer de manière uniforme et continue à la peau, ils se sont inspirés de produits pharmaceutiques.

 

Le résultat est la technologie brevetée MVE (Multi-Vesicular-Emulsion). Grâce à sa structure particulière, cette technologie permet une libération continue d’ingrédients actifs dans la peau. La technologie MVE est constituée de microsphères, composées de plusieurs couches, qui renferment les principes actifs : chaque couche contient les 3 céramides essentiels pour la peau et de l’acide hyaluronique pour une hydratation optimale. Lorsque le produit est appliqué, les couches se dissolvent, libérant les ingrédients actifs. Cela garantit une diffusion uniforme et contrôlée des ingrédients actifs dans la peau.

 

 

Qu’est-ce que la kératose pilaire et comment la soigner ?

 

Vous la reconnaissez peut-être : des boutons rouges et une peau granuleuse à l’arrière des bras, sur les cuisses ou même les fesses. Cette affection cutanée non contagieuse est appelée kératose pilaire, également connue sous le nom de « peau de poulet ».

 

La kératose pilaire est causée par une surproduction de kératine, la protéine qui constitue la racine de vos cheveux et de vos ongles, qui empêche le follicule pileux de s’ouvrir. Cela se traduit par des taches sur la peau et l’apparition de petits boutons rouges. En général, ces boutons sont indolores, même s’ils peuvent provoquer des démangeaisons chez certaines personnes. La kératose pilaire est donc principalement un problème esthétique, mais attention à l’inflammation si les démangeaisons persistent.

 

La kératose pilaire peut survenir à tout âge, mais elle est particulièrement fréquente chez les adolescents et souvent sur une peau à tendance allergique. Avec l’âge, la kératose pilaire diminue souvent avec la diminution du sébum à la surface de la peau.

 

Les personnes atteintes de kératose pilaire ne doivent pas immédiatement consulter un médecin ou un dermatologue. Surtout, veillez à prendre soin de votre peau quotidiennement avec une crème pour peau sèche, rugueuse et granuleuse, et évitez les douches trop chaudes ou trop froides. Frottez doucement la crème sur votre peau pour l’adoucir sans l’abîmer. Privilégiez les produits contenant des ingrédients tels que l’urée et l’acide salicylique qui aident à exfolier et à adoucir la peau pour retrouver une sensation de douceur.

 

La gamme SA de CeraVe est spécialement conçue pour améliorer la texture de la peau. Nettoyez d’abord votre peau avec le nettoyant SA Gel nettoyant anti-rugosités, puis hydratez-la avec la SA Crème anti-rugosités.