La ménopause n’est plus un tabou

Constatez-vous qu’à la ménopause, la peau de votre visage et de votre cou est moins ferme, moins souple et qu’elle commence à se relâcher ? La ménopause est intimement liée aux bouleversements hormonaux qui peuvent exercer un impact visible sur votre peau.

 

La ménopause, un cap à franchir en beauté

 

La moitié du monde s’ouvre (enfin) à la ménopause. En 2018, les mentalités changent. Que l’on vive sa ménopause comme un souci biologique réclamant des solutions ou comme un simple cap de la vie, chaque femme en a un ressenti très personnel et différent. Aujourd’hui, les femmes traversent la quarantaine en se sentant plus jeunes et plus en forme qu’aucune génération avant elles. Autant dire qu’elles ne sont nullement prêtes à ce que cela change au moment d’aborder la ménopause !

 

Chaque femme désire franchir ce cap à sa manière, en adaptant au besoin son mode de vie en fonction des symptômes impactant son corps, son mental et sa peau. Certains signes de l’âge sont extrêmement bien vécus mais d’autres, plus visibles, peuvent devenir une réelle préoccupation, en particulier ceux qui marquent le cou et les contours du visage.

 

 

Accompagner les femmes pendant la ménopause et après

 

 

Marque pionnière de la cosmétique péri-ménopause

 

Première marque experte de la peau à analyser l’impact des fluctuations hormonales à la ménopause, Vichy est pionnier en créant des cosmétiques dédiés à cette période de la vie et en se penchant au long de plusieurs décennies sur le mode de vie des femmes. L’objectif ? Comprendre comment la ménopause agit sur diverses facettes de leur vie quotidienne, y compris au niveau mental et émotionnel.

 

 

Une nouvelle ère pour les soins spécifiques de la ménopause : le Complexe Substitutif

 

Il y avait un réel manque à combler en matière d’influence de la ménopause sur la peau. Vichy s’est donc lancé dans une série d’études et de recherches en laboratoire. Il en résulte une nouvelle vision des cosmétiques dédiés à la femme ménopausée. Pour la première fois, un produit de soin est capable de compenser les effets de la ménopause sur le vieillissement cutané. Vichy a ainsi créé Neovadiol, un soin visant à corriger la perte de densité et à apporter à la peau un regain de confort, d’éclat et de fraîcheur. Le Complexe Substitutif contient ce soin extrêmement novateur. L’ensemble a été testé par des dermatologues sur des femmes en péri-ménopause. La gamme Neovadiol est déjà connue pour son action sur l’ensemble des signes cutanés accompagnant la ménopause : perte de densité et de structure, relâchement des traits et sécheresse accrue.

 

Aujourd’hui, Neovadiol franchit une étape supplémentaire en ciblant une zone particulièrement fragile et visible : le cou et les contours du visage.

 

Les effets cutanés de la chute du taux de DHEA

 

Ces recherches ont débouché sur une découverte : le rôle fondamental joué par une hormone, la DHEA. Hormone–clé de la jeunesse de la peau, la DHEA est en quelque sorte le responsable n°1 de la beauté des femmes. Or, à la ménopause, cette hormone décline à toute vitesse.

 

Les modifications de la peau à la ménopause

 

  • Diminution des stocks lipidiques et sébacés (peau plus sèche et dénutrie)
  • Augmentation des rides et ridules
  • Affinement de l’épiderme et renouvellement cellulaire ralenti
  • Perte d’élasticité

 

Effets positifs de la DHEA sur la peau

 

Grâce à la DHEA, on observe :

 

  • Un boost d’hydration et un épaississement de la peau
  • Une réduction des taches pigmentaires et de l’aspect « chiffonné » de la peau
  • Une augmentation des sécrétions sébacées et de la production de sébum

 

Cette découverte concernant les effets d’une réduction de la DHEA sur la peau a encouragé nos équipes à poursuivre leurs études et à développer leur expertise, en se concentrant spécifiquement sur les zones difficiles à traiter que sont le cou et les contours du visage.

 

 

Les effets de la ménopause sur la peau du cou et du visage

 

C’est dans la zone du cou et des contours du visage que les effets globaux de la ménopause se manifestent en premier. Aussi appelée zone cervico-faciale, le cou et les mâchoires constituent la zone inférieure et les contours du visage. La recherche Vichy a démontré que cette zone était la toute première à subir les effets globaux de la ménopause et ce, pour les raisons suivantes :

 

  • Glandes sébacées en nombre insuffisant.
  • Soutien musculaire insuffisant.
  • Influence de la pesanteur (gravité terrestre).
  • Exposition fréquente aux agressions extérieures.

 

Vichy a découvert que la chute du taux de DHEA, associée à l’influence de la gravité, à la ménopause, provoquait  une diminution des fibres structurelles de la peau particulièrement marquée dans la zone du cou et des contours du visage. Cette diminution des fibres structurelles entraîne d’autres modifications cutanées.

 

 

Des actifs soigneusement sélectionnés

 

Les phytostérols (ici, un extrait liquide végétal issu de la feuille de fougère) sont largement (re)connus pour leurs bienfaits sur la santé, et particulièrement pour leur contribution au fonctionnement de la membrane cellulaire. En tant que puissant actif cosmétique, le Phytostérol se définit par une architecture fibreuse multidirectionnelle, garante d’une triple action au cœur de la peau. Cette structure très particulière lui permet d’agir à tous les niveaux de la peau : de l’épiderme à la jonction dermo-épidermique, tout en réduisant les rides et ridules, en redonnant de l’épaisseur à l’épiderme et en prévenant sa perte en élasticité. Vichy utilise un Phytostérol d’origine naturelle, extrait de la molécule d’une fougère Microsorum Grossum, afin d’obtenir une version idéalement conçue pour un usage cosmétique. Cette fougère Microsorum Grossum se distingue par la structure multiple de ses feuilles. Le Phytostérol vient du cœur des feuilles. C’est un actif particulièrement efficace pour raffermir et rescuplter la peau, puisqu’il est capable de restaurer l’élastine dans la membrane cellulaire cutanée.

 

Découvrez Vichy Neovadiol sur Farmaline.be.