Dag van de slaap

La journée du sommeil !

Le 15 mars 2019, c’est la journée internationale du sommeil ! Vous l’avez compris, il s’agit d’un jour consacré à cet état périodique essentiel pour la santé. Mais pas seulement ! Cette journée sera aussi l’occasion de se pencher sur les troubles du sommeil et leurs conséquences.

Stress & insomnie

 

Le stress est une réaction humaine de l’organisme face à une situation potentiellement dangereuse ou menaçante. Le cerveau met en place une réponse « combat ou fuite », qui libère les hormones du stress : l’adrénaline et le cortisol. Par le passé, il s’agissait littéralement d’un choix entre l’affrontement et la fuite, par exemple lorsque pendant la cueillette ou la chasse vous vous trouviez nez à nez avec un dangereux prédateur. Aujourd’hui, cette réaction peut encore se manifester, notamment lorsqu’on traverse la rue et qu’une voiture déboule sur nous.

 

Le problème, c’est que chez l’homme et la femme moderne, ce mécanisme a tendance à s’enclencher (inconsciemment) beaucoup trop facilement. Y compris lorsque les circonstances ne le justifient pas. Demander une augmentation à son patron ou être coincé dans les embouteillages ne sont pas des situations qui mettent notre vie en danger, du moins à notre connaissance… Les personnes pressées et débordées oublient parfois de prendre du champ et tout ce stress inutile entraîne souvent des problèmes de sommeil… lesquels créent encore plus de stress. On tombe alors dans un cercle vicieux !

 

 

Quelles sont les conséquences ?

 

Lorsqu’on dort mal, on peut se trouver confronté à un certain nombre de problèmes de santé. Pendant la journée, on est somnolent, fatigué, et on manque d’énergie. Plus cette situation se prolonge, moins nos défenses immunitaires fonctionnent de manière optimale. Sans parler des problèmes de concentration et des maux de tête. Vous aurez beau vous retourner dans tous les sens, dormir en étant stressé n’est pas possible, mais il existe différentes méthodes qui peuvent vous permettre de retrouver votre rythme biologique :

 

  1. Détendez-vous
    Plus facile à dire qu’à faire. Il existe beaucoup de manières de se détendre, alors cherchez celle qui marche le mieux pour vous. Yoga, lecture, dessin… Un bain chaud peut également vous aider à vous mettre en condition.
  2. Éloignez-vous des appareils numériques !
    La lumière bleue des écrans peut dérégler le cycle du sommeil, car la lumière influe sur notre biorythme. Le cerveau y est particulièrement sensible, et si vous checkez Facebook avant d’aller dormir, cela envoie le signal à votre organisme qu’il fait encore jour et qu’il doit rester éveillé. Dans ce billet sur la lumière bleue, vous apprendrez tout ce qu’il faut savoir sur ce sujet.
  3. Buvez des infusions
    Mais pas n’importe lesquelles, car toutes les infusions ne sont pas adaptées. Pour mieux dormir, les tisanes de camomille, tilleul, mélisse citronnelle, menthe ou valériane sont recommandées. Elles ont des vertus apaisantes et relaxantes.
  4. Essayez les compléments alimentaires
    Les compléments alimentaires contenant de la mélatonine peuvent vous aider à retrouver un rythme de sommeil stable. Ils ont un effet apaisant sur votre corps et vous aident à améliorer la qualité de votre sommeil. Mais attention : les suppléments contenant de la mélatonine doivent être pris uniquement avant le coucher, pas durant la journée.