Engagée pour la planète

En plus de développer des produits pour les peaux les plus sensibles, La Roche-Posay a également une deuxième mission : la responsabilité environnementale. Chaque étape du développement d’un produit tient compte de son impact potentiel sur l’environnement. En termes d’emballage, mais aussi d’effets potentiels de chaque ingrédient, tout est examiné avec soin.

Emballages

 

La Roche-Posay s’engage à utiliser le moins de matériel d’emballage possible. Outre le fait que 0 % des emballages contiennent du plastique PVC, 23,5 tonnes de matériaux recyclés ont été utilisées rien qu’en 2016. De plus, La Roche-Posay produit moins de plastique, par exemple en rendant le Lipikar Baume AP+M plus léger, et moins de papier en n’ajoutant plus de notices, mais en imprimant les informations les plus importantes sur l’emballage.

 

 

Ingrédients

 

La Roche-Posay assure que 100 % des matières premières utilisées dans ses formules ont été testées méticuleusement en termes d’impact environnemental et ce, selon 4 critères :

  1. Caractère biodégradable
  2. Impact sur la vie aquatique
  3. Caractère renouvelable
  4. Utilisation de chimie verte pour leur fabrication

 

Sur la base de ces points, La Roche-Posay crée des formules dont l’efficacité est cliniquement prouvée et qui ont un impact environnemental le plus faible possible.

 

 

Pionnier du microbiome cutané

 

Plus de 500 types de microbes différents ont été identifiés rien que sur la peau. De plus, le corps humain contient dix fois plus de bactéries que de cellules et plus de 50 % de l’ADN est d’origine bactérienne. C’est ce qu’on appelle le microbiome. La composition microbienne de ce dernier est aussi unique que vous. Celui-ci varie également en fonction des parties du corps : certaines sont en effet densément peuplées de ces micro-organismes tandis que d’autres le sont beaucoup moins.

 

Le microbiome le plus important se situe au niveau du plus grand organe humain : la peau. Chaque cm2 contient un milliard de microbes – des bactéries, des virus, des champignons et même des acariens. Ces microbes vivent sur chaque couche de la peau. Votre peau forme un bouclier solide entre l’intérieur et l’extérieur de votre corps – cette fonction protectrice est appelée « fonction barrière ». Cette position unique de la peau la rend très vulnérable. En réponse au stress de la vie moderne, la riche diversité des micro-organismes qui peuplent et soutiennent profondément la peau peut s’épuiser, mettant votre peau en danger.

 

Un microbiome déséquilibré est dû à un manque de diversité des différentes espèces bactériennes sur la peau. Ce manque de diversité est fréquent chez les peaux sujettes à l’acné et les peaux sensibles à l’eczéma. En rétablissant la diversité des bactéries sur la peau, le microbiome est plus sain, ce qui est associé à une peau plus saine en général. Ce microbiome agit comme un guérisseur et un protecteur naturel en formant un bouclier invisible contre les agresseurs extérieurs.

 

Un microbiome diversifié aide à réguler l’inflammation responsable de la peau sensible. Cette épidémie – 62 % des personnes ont la peau sensible aujourd’hui ! – amène de plus en plus de gens à réfléchir aux moyens de cultiver une flore cutanée saine et diversifiée. Par exemple, l’eau de source thermale est un ingrédient thérapeutique unique qui aide à restaurer la diversité du microbiome de la peau.

 

Il est maintenant temps d’accepter et d’accueillir cette diversité microbienne qui est en vous. Prenez soin de vos bactéries et elles prendront soin de vous.

 

 

100 % soumis à des tests d’allergie.

 

Testé sur les nouveaux-nés.

 

La mission de La Roche-Posay est d’améliorer la vie des peaux sensibles. Avant que les produits ne soient lancés sur le marché, ils sont soumis à un certain nombre de tests cliniques afin de s’assurer qu’ils conviennent aux types de peaux les plus sensibles.

 

Tout d’abord, les formules sont testées sur EpiSkin*, qui est un type de peau reconstruite. Ce n’est que lorsque les résultats sont satisfaisants pour La Roche-Posay que des tests sur les humains sont lancés. EpiSkin* offre non seulement une parfaite alternative aux tests sur les animaux, mais permet également d’interdire les irritants pendant la phase initiale des tests.

 

Ensuite, sous la supervision d’un dermatologue, les formules sont testées sur des personnes appartenant au groupe cible du produit. Ces tests cliniques sont pris très au sérieux chez La Roche-Posay. Certains produits sont testés plus de 10 000 fois avant d’être mis sur le marché. Si une seule personne présente une réaction allergique, le produit retourne au laboratoire qui revoit alors la formule.

 

La Roche-Posay est également l’une des marques de produits dermo-cosmétiques qui développent des produits spécifiques pour les nouveau-nés et les contrôlent minutieusement. Ses deux principaux produits sont le Lipikar Syndet AP+ et le Lipikar Baume AP+M. Tous deux ont fait l’objet d’études cliniques approfondies sous contrôle dermatologique et pédiatrique et sont parfaitement adaptés aux soins des bébés.

 

Même après leur lancement sur le marché, les produits sont contrôlés en matière de tolérance. Tous les rapports des consommateurs et/ou des médecins sont enregistrés et font l’objet d’un examen approfondi. Tout est mis en œuvre pour résoudre chaque cas et prendre des mesures permettant de garantir la sécurité des produits.

 

* EpiSkin se compose de petits disques de peau humaine synthétisée en laboratoire. Des cellules cutanées humaines saines (kératinocytes) sont cultivées dans des boîtes de Petri. EpiSkin est une structure saine permettant de tester des produits cosmétiques et d’éviter ainsi les essais sur animaux.

 

 

La Fondation La Roche-Posay

 

La Fondation La Roche-Posay a été créée en 1995 et, sous l’égide de la Fondation de France, elle encourage les initiatives des spécialistes en dermatologie travaillant dans le domaine scientifique et social à travers le monde.

 

 

Accompagner de jeunes chercheurs en dermatologie

 

Le premier domaine d’action de la Fondation La Roche-Posay est l’attribution du Prix de la recherche pour récompenser et financer les travaux innovants de jeunes chercheurs dermatologues. Après évaluation par des experts indépendants, les projets ou publications sélectionnés sont présentés à un comité scientifique composé d’experts en dermatologie. Ils attribuent les bourses aux plus méritants d’entre eux. La Roche-Posay est fière et ravie d’avoir soutenu à ce jour plus de 130 chercheurs et dermatologues dans le monde.

 

 

Encourager les initiatives de dermatologie solidaire

 

Le deuxième domaine d’action est « Dermatologue du Cœur ». Il soutient les initiatives sociales de dermatologues engagés en vue d’améliorer la qualité de vie de leurs patients en accordant des subventions d’un montant de 10 000 €.

 

 

Améliorer la qualité de vie des enfants atteints de cancer

 

Le troisième domaine d’action de la Fondation La Roche-Posay se traduit par un programme international mis en place en 2019 en collaboration avec l’Association Internationale du Cancer de l’Enfant qui se concentre sur les enfants atteints de cancer et leur famille. Ce programme de soutien a été mis en place avec l’expertise d’un comité scientifique multidisciplinaire et vise à améliorer la qualité de vie des enfants et de leur famille, bouleversés par la maladie. Isolés en raison des hospitalisations et des traitements, mais aussi de l’anxiété provoquée par la maladie, les enfants et les familles sont souvent désarmés. Pour aider à resserrer ou à rétablir des liens fragiles au quotidien, pour faciliter le regroupement familial, le programme s’appuie sur trois actions concrètes et ambitieuses : des massages parents/enfants spécialement adaptés, un portail international d’information numérique et une gamme d’émotions pour aider les enfants à exprimer ce qu’ils ressentent.

 

Découvrez La Roche-Posay sur farmaline.be