magnesium

Ne laissez aucune chance au stress, prenez du magnésium

Le stress et la carence en magnésium renforcent mutuellement leurs effets néfastes sur la santé. Découvrez ici ce que le magnésium peut faire pour vous en situation de stress.

Style de vie et soins naturels sont de plus en plus dans l’air du temps. Dans ce billet, nous examinons à la loupe un ingrédient naturel : le magnésium. Nous nous pencherons sur le rôle de ce minéral et l’effet qu’il a sur le stress. En outre, nous vous expliquerons comment lutter contre un déficit en magnésium et quels sont les éléments à prendre en compte en cas de supplémentation.

 

 

Un minéral essentiel

 


Le magnésium intervient dans de nombreuses réactions physiologiques et est indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. On peut même le considérer comme le « gestionnaire » du métabolisme énergétique. Présent dans toutes les cellules du corps, il est indispensable à la production d’énergie, au fonctionnement des muscles et des nerfs et au maintien de la solidité des os. En outre, le magnésium est également impliqué dans la production d’hormones par l’organisme.

 

Comme le corps ne peut pas produire lui-même du magnésium, il est nécessaire de le prendre régulièrement sous forme d’aliments ou de suppléments. Le magnésium est surtout présent dans les gruaux complets, les légumes vert (foncé), les noix et le poisson. Dans le top 10 des aliments les plus riches en magnésium, on trouve : les légumes feuilles, toutes les sortes de noix, le cacao cru, les avocats, les bananes, le varech et les algues, le brocoli, les légumineuses, les céréales complètes et l’eau du robinet !

 

 

Le lien entre stress et magnésium

 


Le stress est un facteur important de carence en magnésium. Plus on stresse, plus on consomme de magnésium et plus le taux de magnésium cellulaire est bas, plus on est vulnérable au stress. Cela contribue à entretenir le cercle vicieux.

 

En outre, le déficit en magnésium favorise la sécrétion d’adrénaline. L’organisme est ainsi en état d’alerte permanente, comme si on était en danger. Et plus le niveau d’adrénaline est élevé, plus on perd de magnésium. Toujours le même cercle vicieux.

 

 

Des compléments en magnésium

 


La dose journalière recommandée de magnésium est d’environ 300 mg, mais les besoins réels dépendent de facteurs comme l’âge, le sexe, le fait d’être enceinte, la profession, la pratique d’un sport, l’alimentation, le mode de vie et le traitement médicamenteux. Les besoins en magnésium peuvent s’élever jusqu’à 600-700 mg par jour. Comme nous l’avons déjà mentionné, une période de stress peut aussi entraîner un besoin accru.

 

En cas de carence, il est conseillé d’enrichir son alimentation en magnésium. Mais cela ne saurait suffire à combler les déficiences extrêmes, qui nécessitent une supplémentation. Le choix du bon complément n’est pas toujours facile : la forme de magnésium, le dosage de magnésium élémentaire, et la présence ou non d’ingrédients supplémentaires doivent être les critères prioritaires. Les chélates de magnésium (bisglycinate de magnésium ou glycérophosphate de magnésium) sont les formes les mieux assimilées.

 

Le seuil de sécurité s’établit entre 300 et 400 milligrammes de magnésium élémentaire par jour : 400 mg ponctuellement et 300 mg sur le long terme. Une cure de magnésium est peu dangereuse. Un surdosage peut entraîner des bouffées de chaleur chez certaines personnes, mais l’hypotension consécutive à un surdosage est très rare. Cependant une cure intensive par administration orale peut donner lieu à des diarrhées.

 

Enfin, il est important de prendre le magnésium avec du calcium, du phosphore, les vitamines C, D ou B6. Le calcium, le phosphore et la vitamine D agissent de manière synthétique surtout au niveau du métabolisme des os et des dents. La vitamine B6 est un cofacteur important qui permet au magnésium d’être transporté plus facilement vers les cellules.

 

Remédiez dès maintenant à votre déficit en magnésium pour reprendre le contrôle sur votre stress !